Les travaux de développement à l'Institut
L’emploi de l’informatique
La Révision des programmes académiques
La rénovation de l’Institut
 
   
   
 
 
 
Les travaux de développement à l'Institut
La Révision des programmes académiques
 
 

           Le processus de rénovation de l'Institut d'études Judiciaires n'est pas limité à la réhabilitation du bâtiment et de ses annexes, mais il va comprendre un projet scientifique pour moderniser les programmes académiques, allant au-delà du traditionnel, en vue de profiter du progrès continu au monde de l'informatique et de la technologie. Le conseil administratif de l'Institut d'études Judiciaires prépare des programmes académiques pour les magistrats stagiaires ; il essaie de faire prédominer le côté pratique sur le côté théorique en utilisant une méthode scientifique moderne basée sur l'identification des problèmes juridiques de base dans chaque matière. L'objectif est de préparer les magistrats stagiaires pour être aptes à confronter tous les obstacles et les difficultés durant leurs délibérations sur une question juridique précise. Les programmes académiques modernes incluront, outre la concentration sur les sujets de base en droit,  des conférences et d'études intensives, en ce qui concerne les matières relatives aux droits de la propriété intellectuelle et les programmes d'informatique et initiera les magistrats stagiaires aux techniques de résolution non-judiciaire des litiges comme l'arbitrage et la médiation.  Ces techniques de résolution de conflits acquièrent  une importance vitale et sont digne d'être prises en considération dans les programmes académiques surtout après l'évolution du Commerce international et en application de la politique d'attirer des investissements étrangers.

Il faut noter que, selon l'ancien programme académique, les trois années du stage étaient divisées en six sessions, de durée de six mois chacune. La première session était une session de cours théoriques approfondis avec des travaux dirigés et pratiques sur les matières suivantes: Droit immobilier, la location, le statut personnel, La faillite, les actes de procès civils, les dossiers d'étude, la méthodologie de recherche, l'informatique.

Après la fin de la première période d'étude, les magistrats stagiaires seront affectés aux divers bureaux juridiques, par une décision du Président de l'Institut, pour une durée de trois à quatre mois dans chaque bureau juridique et cela aussi, pour toutes les cinq autres sessions. Cependant, les magistrats stagiaires vont poursuivre aussi en même temps des cours théoriques en quelques matières. 

Il convient de mentionner que le comité, chargé de préparer le nouveau programme académique de l'Institut, continue actuellement son travail afin d'appliquer les nouveaux programmes cette année à l'Institut. A noter que les changements dans les programmes de la première année sont claires, ce nouveau programme comprend les matières suivantes:
- Le droit civil
- La droit commercial
- La procédure civile
- La procédure pénale
- Le droit pénal