Les programmes de formation destinés aux magistrats
Programmes de formation pour les autres organes impliqués dans le secteur judiciaire
Formation continue
 
 

Afin de suivre le progrès dans les divers domaines juridiques, des programmes de formation ont été élaborés.

Pour cela une collaboration a eu lieu entre l'Institut d'études judiciaires, l'École nationale des greffiers de Dijon et l'École nationale de la magistrature en France afin de mettre en œuvre le projet "Renforcement des capacités du Ministère de la Justice -  soutien a la  professionnalisation."

La coopération judiciaire internationale -ACOJURIS a été sélectionnée pour exécuter le projet et l'administrer dans toutes ses phases, compte tenu de son expérience dans le développement de projets de coopération internationale dans le domaine de la justice et compte tenu de la nécessité de faire intervenir  les qualifications nécessaires à tous les niveaux, en particulier humanitaire, technique , logistique et financier.

 

Ce projet, qui a duré 15 mois (à partir du 19 Octobre 2004 à 31 Décembre 2005), a été reconnu par les autorités libanaises et européennes, surtout qu'il a décelé les besoins des différents acteurs dans le secteur judiciaires au Liban (magistrats, avocats, auxiliaires de justice (fonctionnaires) ...)

 

Objectifs du projet:

 
L'objectif global du projet est de renforcer les capacités du Ministère de la Justice en vue d'assurer l'efficacité et le bon fonctionnement de la justice au Liban et de soutenir la professionnalisation des divers organismes qui interviennent dans l'activité judiciaire. Il vise ainsi à contribuer à la réforme judiciaire au Liban afin d'assurer une justice transparente et efficace.

Il fournit également des programmes de formation continue au magistrats, aux auxiliaires de justice (fonctionnaires), experts, notaires, avocats et autres personnes impliquées dans le mécanisme de la justice telles les greffiers, les médecins légistes... afin de créer un noyau de formateurs à l'Institut d'études judiciaires.